SISGEO utilise des cookies pour nous aider à améliorer l'expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur le site, veuillez consulter notre Politique de confidentialité et de cookies ici et cliquez sur le bouton "Accepter". Votre utilisation continue de ce site indique que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Cellules de Pression


Pressure Cells

Les cellules de pression sont généralement utilisées pour la mesure des contraintes dans la roche, les sols, le béton, ou à l’interface béton-sol ou béton-roche (correspondant à la base d’un remblai ou à l’extrados d’un soutènement de tunnel). 
Les applications les plus courantes sont : tunnel creusé en méthode NATM, roche compressible ou gonflante, barrages en terre, remblais, fondations, contraintes dans la masse de béton, murs de soutènement et parois moulées. Les cellules de pression se composent basiquement d’une paire de plaques en acier soudées entre elles, formant un coussin rempli d’une huile désaérée, le tout connecté à un capteur de pression via une conduite hydraulique.
Les dimensions et la forme de la plaque sensible doivent être choisies en fonction de l’application, des dimensions de la structure à surveiller, et également de la méthode d’installation.
Les cellules de pression totales pour remblai n’ont quant à elles qu’une seule face sensible et la connexion au capteur de pression est effectuée au moyen d’un tube d’acier rigide. Le capteur est généralement de type corde vibrante, en raison de la longévité constatée avec cette technologie. 
Dans les tunnels, on utilise fréquemment les cellules de pression pour la surveillance des contraintes dans le soutènement. Sisgeo propose deux modèles différents :
L112 NATM : les cellules de pression radiales et tangentielles sont proposées aussi avec un capteur de pression et un connecteur pour la lecture directe au moyen du poste de lecture portable C2002MV ;
L111 : les cellules de pression radiales et tangentielles peuvent avoir une forme et des dimensions personnalisées, et également un libre choix de type et de gamme de capteur. Avec ce type de cellule, il est possible d’effectuer des lectures locales ou à distance. 
Les cellules de pression totales pour remblais et le modèle L111 peuvent être lues avec un poste de lecture portable (CRD-400 ou New Leonardo), ou être gérés par une acquisition automatique (OMNIAlog) pour effectuer une surveillance en continue et à distance avec possibilité d’alertes.