SISGEO utilise des cookies pour nous aider à améliorer l'expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur le site, veuillez consulter notre Politique de confidentialité et de cookies ici et cliquez sur le bouton "Accepter". Votre utilisation continue de ce site indique que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Extensomètres


Extensometers

 

Les extensomètres représentent une grande famille d’instruments, conçus principalement pour contrôler les déplacements relatifs entre deux points ou plus.
Les principales applications sont:
Tunnels
• Dams; Barrages
• Embankments; Remblais
• Deep excavations; Fouilles
• Foundations; Fondations
• Pile testing; Essais de pieux
• Murs de soutènement.

Les extensomètres multipoints en forage (parfois appelés rockmeters) sont souvent utilisés lorsqu’il faut mesurer le déplacement entre un point fixe et plusieurs points selon le même axe. L’extensomètre comporte une tête de mesure, de 1 à 7 tiges de mesure individuelles de différentes longueurs et reliées chacune à un ancrage en profondeur. Dans la tête de mesure, des capteurs de déplacement électriques ou à corde vibrante sont installés, permettant ainsi des mesures à distance. Toutefois, des mesures manuelles sont possibles à l’aide d’un pied à coulisse. En fonction des contraintes du site surveillé, les tiges de mesure peuvent être choisis en différents matériaux (fibre de verre, acier inoxydable ou acier invar).
L’extensomètre MEXID est une version miniaturisée de l’extensomètre multipoints. L’installation peut être réalisée dans un forage de seulement 50mm de diamètre. Le MEXID est livré complètement prémonté avec des capteurs de déplacement électriques ou à corde vibrante, ce qui permet ainsi une installation simple et rapide : déroulage, insertion dans le forage et cimentation.
Les mesures de la convergence dans les tunnels peuvent s’effectuer avec un extensomètre à ruban. Le schéma classique comprend 5 points de référence arrangés en étoile dans la section. L’extensomètre à ruban permet de mesurer la distance entre des paires de points et ainsi le déplacement relatif dans le temps. Lorsque les points de mesure peuvent accueillir des cibles optiques, il est possible de mesurer par redondance la convergence de la section au moyen d’appareils topographiques.
Les extensomètres pour remblais sont installés dans les grandes structures en terre comme les barrages, où la surveillance des déformations horizontales du corps du barrage est nécessaire. Ils consistent en une association de plaques interconnectées par des tiges télescopiques pourvues de capteurs de déplacements, formant ainsi une chaîne continue de mesure des déformations.