SISGEO utilise des cookies pour nous aider à améliorer l'expérience utilisateur. En continuant à naviguer sur le site, veuillez consulter notre Politique de confidentialité et de cookies ici et cliquez sur le bouton "Accepter". Votre utilisation continue de ce site indique que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Jauges de Tassement


Settlement Gauges

La surveillance des tassements est essentielle pour toute construction, afin d’évaluer les problèmes potentiels relatifs aux déplacements du sol ainsi que pour la gestion des risques.
Les principales applications sont : tunnels, barrages, remblais, fouilles, fondations, essais de pieux, murs de soutènement et parois moulées, bâtiments sujets au tassement différentiel, auscultation des structures.
Les extensomètres fixes peuvent se résumer à des colonnes destinées à contrôler le tassement entre deux points. Le point inférieur est une plateforme installé dans un remblai, ou un ancrage placé dans un forage. Le point supérieur est généralement mesuré par géodésie (topographie). Ces mesures peuvent toutefois être automatisées en utilisant un capteur de déplacement spécifique.
Si une surveillance des tassements multiniveaux est demandée, trois modèles de capteurs de tassement magnétique s’offrent à vous : l’extensomètre BRS, le T-REX et l’extensomètre fixe DEX.
L’extensomètre magnétique BRS est une colonne composée d’un tube guide, une gaine annelée anti-frottements et plusieurs anneaux de référence magnétiques fixés sur la gaine. La colonne est descendue dans un forage et liée au sol environnant au moyen d’un coulis de ciment. Les mouvements verticaux du sol (tassement ou soulèvement) entraîneront ainsi avec eux les anneaux magnétiques. Une sonde magnétique simple liée à un câble plat gradué est introduite dans le tube guide, elle permet de détecter la position des anneaux dans le tube et par intégration d’en déduire les mouvements verticaux du sol. Il est à noter que l’extensomètre BRS n’est pas un système d’une grande précision, mais il est très peu couteux et permet la mesure de nombreux points de mesure dans un forage unique.
Le T-REX est un extensomètre incrémental de haute précision capable de détecter les tassements mètre par mètre. Le tube guide est un tubage inclinométrique en ABS pourvu d’anneaux magnétiques installés à 1 mètre d’intervalle les uns des autres. Les mesures sont effectuées avec la sonde extensométrique T-REX., connectée via un câble de mesure à un appareil de lecture portable Archimede. Le système T-REX peut être utilisé dans d’autres directions que la verticale, au moyen de tiges de poussée. Dans le cadre de la construction de tunnel, un tube T-REX installé horizontalement dans l’axe de creusement permettra de mesurer à l’avancement et avec précision l’extrusion du front de taille liée à l’évolution de la géologie.
L’extensomètre fixe DEX fonctionne sur le même principe que le système T-REX. La différence majeure est que le DEX est un capteur fixe, et associé en chaîne dans le tubage. Une chaîne DEX reliée à un système d’acquisition de données automatique permet de réaliser un monitoring très précis des déplacements verticaux du sol.
La sonde DEX-S intègre également un capteur inclinométrique biaxial, de sorte qu’une chaîne de capteurs DEX-S est capable de fournir un profil de déformation 3D en acquisition continue.
Le DSM (Differential Settlement Monitoring – Monitoring des Tassements Différentiels) est un système hydraulique pouvant être utilisé à la fois pour la surveillance des tassements des bâtiments ou des barrages en terre. La surveillance des tassements des bâtiments est basée sur le principe hydraulique des vases communicants. Chaque citerne constitue un point de suivi, et si un déplacement vertical se produit, le niveau de liquide de la citerne est modifié. Cette variation de niveau, correspondant au tassement du support de la citerne, est mesurée à l’aide d’un capteur de pression de grande précision. Dans le cas des barrages en terre, le système DSM consiste en un ensemble de capteurs de pression connectés entre eux hydrauliquement, le tout étant relié à une citerne de référence extérieure. Les capteurs, équipés d’une plaque de base, sont installés pendant la construction du barrage.
Le profilomètre manuel est utilisé pour mesurer le déplacement vertical à l’intérieur et sous un remblai. Cet instrument facile d’utilisation permet de fournir des profils de tassement, avec une précision toutefois limitée. Pour ce faire, la sonde est tirée à l’intérieur d’un tube installé au préalable dans les niveaux de base du remblai. La sonde comporte un capteur de pression connecté hydrauliquement à une citerne de référence. Celle-ci est généralement montée sur un enrouleur de câble. Les mesures sont effectuées à partir de l’afficheur numérique à des intervalles réguliers lors de la traction de la sonde au travers du tube de mesure.